Forêt nourricière

La facette agricole du projet sera menée en parallèle puis intégrée à un projet de verger permaculturel de type forêt nourricière mené de front par Michèle et Vincent . IMG_4164Dans ce système, les arbres fruitiers cohabitent sur un couvert de bois raméal fragmenté (BRF) avec les arbustes à petits fruits et les plantes vivaces comme la rhubarbe, les fraisiers, la ciboulette, etc … Le couplage d’arbres à fruits avec des arbres fixateurs d’azote (argousier, caragana, acacia faux-robinier, févier d’Amérique, etc) est au cœur du modèle que nous voulons développer. Inspirés par les travaux de Stefan Sobkowiak des Fermes Miracle, nous voulons également miser sur la mixité des espèces végétales et sur la prédation naturelle pour notre lutte contre les ravageurs.

L’intégration du volet arboricole au volet agricole aura pour but de bonifier la fertilisation des champs et de diminuer les besoins en apports extérieurs : les racines des arbres parce qu’assez profondes n’entreront plus en compétition avec celles des plantes maraîchères et viendront plutôt recueillir les éléments lessivés du sol pour ensuite les faire remonter là où à nouveau disponible : dans leurs branches, dans leurs feuilles et dans leurs fruits (BRF, compost et fruits). Ce sera donc une expérience d’agroforesterie !

S.Sobkowiak et un essaim d’abeilles

Reportage de La semaine verte sur Stephan Sobkowiak et sur Les Fermes Miracle, un verger commercial de 5 acres en permaculture dans le sud du Québec.


Publicités